Les deepfakes : une menace croissante pour la société

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Dernière modification de la publication :décembre 6, 2023
  • Commentaires de la publication :0 commentaire

Les deepfakes sont des contenus multimédias, tels que des vidéos, des images ou des enregistrements audio, créés à l’aide d’une intelligence artificielle pour altérer ou superposer des éléments sur des médias existants. Ces technologies d’IA générative permettent de manipuler des vidéos de manière très convaincante, souvent en remplaçant le visage d’une personne par celui d’une autre dans une vidéo existante, ou en faisant dire ou faire des choses à une personne qu’elle n’a jamais dites ou faites.

Les techniques utilisées pour créer des deepfakes

Les deepfakes utilisent généralement des réseaux antagonistes génératifs (GAN) pour analyser, imiter et superposer des expressions faciales, des mouvements et des paroles d’une personne sur une autre. Les GAN sont des modèles d’IA qui apprennent à générer des données en se basant sur des exemples réels, tout en étant confrontés à un adversaire qui tente de les distinguer des données réelles.

Les applications potentielles des deepfakes

Les deepfakes ont des applications potentiellement positives, comme dans le cinéma ou les effets spéciaux. Ils peuvent également être utilisés à des fins éducatives ou artistiques.

Les risques liés aux deepfakes

Cependant, les deepfakes soulèvent de sérieuses préoccupations en raison de leur potentiel d’abus. Ils peuvent être utilisés pour créer de la désinformation, des vidéos pornographiques falsifiées, des discours politiques manipulés, ou encore pour des escroqueries en usurpant l’identité de personnes.

Les moyens de contrer les deepfakes

Pour contrer les effets négatifs des deepfakes, il est nécessaire de développer des outils de détection et de sensibilisation du public, ainsi que des stratégies pour vérifier l’authenticité des médias en ligne.

Les outils de détection des deepfakes

Les outils de détection des deepfakes utilisent des techniques telles que l’analyse des mouvements oculaires, l’analyse du son ou l’analyse des artefacts pour détecter les anomalies ou les incohérences dans les vidéos.

Les stratégies de vérification de l’authenticité des médias

Les stratégies de vérification de l’authenticité des médias peuvent inclure l’utilisation de signatures numériques, l’utilisation de sources fiables ou l’utilisation de la logique et du bon sens pour évaluer la crédibilité des médias.

La nécessité d’une réglementation et d’une éducation accrues

Les deepfakes soulignent également l’importance d’une réglementation et d’une éducation accrues sur l’usage éthique et responsable de l’IA.

Voici quelques exemples supplémentaires des risques liés aux deepfakes :

  • Les deepfakes peuvent être utilisés pour influencer les élections ou les référendums.
  • Ils peuvent être utilisés pour nuire à la réputation d’une personne ou d’une organisation.
  • Ils peuvent être utilisés pour diffuser de la propagande ou des discours haineux.

La menace des deepfakes est sérieuse et croissante. Il est important de prendre conscience de ces risques et de prendre des mesures pour les contrer.

Laisser un commentaire